1

Valbonne (France). Lancée à la 1ère édition du Salon de la Poésie

Valbonne. D’après Victor Hugo: ‘‘Dans la tempête et le bruit la clarté reparait grandie’’ Voilà pourquoi dans l’espoir de surmonter les moments tragiques de notre millénaire, naît, plus ardente que jamais, l’envie de donner libre cours à nos rêves, nos espoirs, nos passions… Tout doucement, l’humanité s’éveille à la vie, à l’amour, à l’art dans ses facettes les plus variées.

C’est ainsi que samedi 10 et dimanche 11 juillet, dans la ville de Valbonne (Alpes-Maritimes), en présence du Maire Joseph Cesaro et de l’Adjointe à la Culture Karine Chakir, a été lancée la première édition du ”Salon de la poésie”, organisé par la ville et par l’artiste Alex Aubert. Deux journées fabuleuses, vécues en pleine communion avec la nature et en harmonie avec les différends auteurs et éditeurs venus des diverses régions de France, heureux de faire connaître et partager leurs œuvres littéraires avec le public.

Parmi les auteurs, Maria Salamone, poétesse de renommée internationale, qui a dédicacé ses recueils ”Pour un chant de vie” Éditions NEI, et ” In cammino per le vie del cuore”, Pegasus Edition. Comme à l’accoutumé, elle a tenu une exposition de poèmes sous cadre, très appréciée pour son originalité, ainsi qu’un récital de poésies en version italo-française. Considérée la seule poétesse en France à avoir vécu professionnellement du fruit de sa création, c’est cette expérience que la poétesse d’origine italienne a voulu partager avec le public. Une expérience empreinte de luttes, sacrifices, défaites… mais aussi de belles victoires qui l’on menée de par le monde. Ainsi que l’a écrit Charles Baudelaire : ‘‘Le poète est   semblable au prince des nuées, qui hante la tempête et se rit de l’archer’’. Rappelons que la poétesse résidante à Cannes est membre d’honneur de l’Association ”Les Mots d’Azur” présidée par le poète Pierre-Jean Blazy, qui s’est produit sur le podium de la ”Scène ouverte”, avec d’excellents poètes adhérant à l’association.

Alors que le jeunes d’aujourd’hui semblent préferer les réseaux sociaux à la culture, il est agréable de constater que cette même jeunesse se rapproche de nouveau la poésie, comme Sacha Rodrigues, un garçon de 10 ans qui a présenté son premier conte pour grands et petits: ”Le rêve de Rose Lune”, écrit en collaboration avec sa maman Alex Aubert, une artiste complète : écrivain, poète, auteur-compositeur-interprète, à l’origine de la première édition du Salon de la Poésie de Valbonne, qui ne sera pas la dernière, après le succès et la gratitude de tous les participants. Gratitudes également envers le Maire Monsieur Cesaro et son Adjointe à la Culture, Madame Chakir qui, en toute simplicité, ont consacré une grande partie de leur temps aux auteurs et éditeurs, honorés de leur présence.

Dans les photos, le trio Karine Chakir, Adjointe à la Culture, Joseph Cesaro, Maire de Valbonne, Alex Aubert, auteur-compositeur, et la poétesse Maria Salamone
(E.B.)